Autour du chocolat

    Anne Faubeau
Publi par Le 24 mars 2017 Dans Autour du chocolat 0 Comment

Portrait de famille de Louisa, une cabosse du Vénézuela - Partie 1

portrait-famille-louisa-cabosse-chocolaterie-castelain

Hola,

C’est sous un soleil radieux et une température de 27 degrés que je vais vous dévoiler mon vrai visage. Moi c’est Louisa, une cabosse du Venezuela ! Toute petite, je viens de voir le jour dans une récolte d'environ 2 hectares entretenue par Antonio, 66 ans, cacaoculteur de père en fils.

À l’âge adulte, je serai comme mes aïeux : ornée de couleurs rouge, jaune, orange avec plus ou moins 75 graines, je pèserai 400 g et mesurerai entre 15 et 20 cm. D’un point de vue esthétique, j’ai le choix entre devenir arrondie et lisse, ou pointue et verruqueuse. Mais au delà de mes mensurations, mon intention aujourd’hui est bien de vous faire découvrir les 3 grandes familles de cacaoyer.


Moi et mes 3 frères descendant de la famille criollo...

Je suis particulièrement dubitative quant à la date à laquelle nous avons réellement dévoilé notre existence aux hommes ! Je parviens à remonter dans mon arbre généalogique jusqu’à plus de 2500 ans, une véritable armada d’arrière grands-parents !

Nous sommes reconnues par les maîtres chocolatiers pour être de haute qualité, peu acides, faiblement amères, avec des notes parfumées de noix, caramel, myrtilles ou encore de tabac.

Mamamiiiia je comprends maintenant pourquoi nous sommes tant fragiles ! Et oui, l’arbre sur lequel je me trouve en ce moment même demande un soin extrême ; sensible aux maladies et peu vigoureux, cela agit sur mon enveloppe déjà très mince. Une de mes particularités est que mon cacao est de couleur assez pâle et mes graines sont plus ou moins dodues allant du blanc au violet.

Hier, suite à une conversation avec Antonio - qui use de tout son savoir-faire pour assurer notre épanouissement -, je me suis laissée porter par ma curiosité sur les maîtres chocolatiers et le vocabulaire qu’ils emploient pour nous caractériser. “Finesse remarquable pour confectionner des chocolats de luxe.“

Sur ces paroles très flatteuses, je vais devoir vous quitter... Mais patience, je reviens très vite pour vous présenter le reste de ma famille !


VOIR LA PARTIE 2 

Lu 1006 fois Dernière modification le mercredi, 28 juin 2017 12:18
  Anne Faubeau

www.cestmafood.fr Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Vous êtes ici : Accueil du Blog > Autour du chocolat > Portrait de famille de Louisa, une cabosse du Vénézuela - Partie 1